Dimanche c’est bilan : semaine 1

Au soir de ma première semaine avec lui, quel bilan aurai-je pu faire ?

Il est né un lundi, 11h39. Si la première journée a été particulière, le reste de la semaine a été mené à un train d’enfer avec des constantes : réveil aux aurores pour rejoindre femme et enfant, boulot, pause déjeuner avec mes deux amours, re-boulot, début de soirée avec ma famille (si je commence à me faire à l’idée d’être papa, le concept de famille me fait encore sourire avec l’envie de dire… euh qui ça? nous ???) pour finalement rentrer me coucher… Pas besoin de faire autre chose en fait !

J’ai fait le choix de travailler sa première semaine parce que la maternité était proche, que la jeune maman était bien encadrée, c’est pour son retour à la maison avec le petit fauve que je réservai mes congés paternités. J’y reviendrai dans un autre article sur l’importance de les prendre tôt (enfin… à mon avis !)

J’ai donc pu le voir le matin, le midi et le soir. Pour le débrief avec la nouvelle maman sur les nuits chaotiques passées à veiller. M’en occuper aussi, pour soulager la maman un peu, mais surtout parce que c’est normal. La maternité c’est le meilleur endroit pour apprendre à l’habiller, le changer, lui faire ses soins, et lui faire prendre le bain alors qu’il est si petit et fragile et qu’il ne demandait qu’à glisser de mes mains. Sans oublier le plus fort émotionnellement, le prendre dans mes bras lorsqu’il ne dormait pas, commencer à me sentir papa.

Le dimanche, mes deux amours sont sorti de la maternité. On est passé à la chapelle avant de rentrer. Alors qu’habituellement j’ai du mal avec la religion -overdose dans ma jeunesse-, le moment s’y est prêté. Et on est arrivé à l’appart, j’ai fait le tour du propriétaire avec mon petit endormi afin qu’il s’imprègne des odeurs, de l’ambiance et de son nouveau chez lui. L’après-midi, vu le beau temps, on a fait notre premier tour en landau. Et je peux vous dire que le jeune papa était fier comme un paon !

semaine1.png

Niveau boulot, rien de spécial à signaler, c’est le genre de semaine où l’on est présent physiquement avec la tête ailleurs, forcément…

La déclaration à la mairie a été l’occasion d’officialiser sa venue, c’est con parce qu’en fait il était déjà là depuis deux jours, mais de le voir écrit sur un papier officiel avec un coup de tampon de la mairie de Paris (ouais un parigot…) c’est bizarre !

Je n’ai pas vu cette semaine passer, ce fut un sprint de 7 jours.

Et puis la fatigue, déjà ou plutôt encore… J’ai eu la mauvaise idée de tomber malade, rien de méchant, juste un petit rhume, mais ce fut assez pour me faire porter le masque et ne pas pouvoir le couvrir  de bisous… Mais je me suis rattrapé depuis 😉

Publicités

4 commentaires sur “Dimanche c’est bilan : semaine 1

  1. Un peu absente ces derniers temps j’avais loupé ça. Toutes mes félicitations papa geek ! Je vais prendre bcp de plaisir à suivre tes nouvelles aventures de Papa moins geek 😉
    Stéphanie l’ex Dodue.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s