Fête des pères, l’an 1

Sans vouloir faire de grosse fête ou de vouer un culte à moi ! J’étais à la fois impatient et content de vivre ma première fête en tant que papa.

Fondamentalement, mis à part que c’est un dimanche et qu’on avait 600km de voiture à faire, cela n’a pas beaucoup changé grand chose d’une autre journée.

J’ai eu le droit à de jolies photos de mon petit tout souriant tenant (mangeant serait plus juste) un mot à mon attention. L’une de ces photos trône fièrement à mon bureau depuis ce matin !

Les sourires et la joie de me voir ont été moins intenses que vendredi soir, mais ce soir là on était en manque tous les deux en manque depuis plusieurs jours… Je suis arrivé assez tard, la maman a bien essayé de le faire veiller, mais il tombait de fatigue et a été couché peu avant mon arrivée. Je suis aller le voir malgré tout, il ne dormait pas encore totalement. Il a mis plusieurs secondes avant de réaliser que je sois là et puis il a poussé des cris et des éclats de rire. La vraie joie à l’état brute, non retenue, non contenue. Un moment magique, la cerise sur le gâteau a été de le prendre dans mes bras et de le sentir se coller contre moi… ❤

Difficile de faire mieux pour le jour J, mais il a été tout de même adorable, mais pourrait-il en être autrement face au public déjà conquis que je suis ? 😉

Hier aura aussi été l’occasion d’éprouver de la joie pour une fête des pères, après 11 ans passées à ne rien à fêter.IMG_2551.JPG

Publicités

2 commentaires sur “Fête des pères, l’an 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s