J-55 : comme un arrière goût de…

Mon départ a enfin été annoncé, il a été fait d’une manière assez nulle. Dans le style « il a décidé de nous quitter… tu veux ajouter un mot ? ». Mes 6 ans se résumeraient donc à ça ?

J’en rajoute sans doute un peu, un brin amer… mais je le sentais que cette histoire ne finirait pas bien. Ma boite se comporte comme un amoureux éconduit !

Je ne suis hélas pas plus surpris que cela et je suis de plus en plus heureux de me barrer 😀

Publicités

J-56 : début du sprint

Le compte à rebours avance, doucement mais surement. L’échéance est encore lointaine, mais les emmerdes sont déjà là. Bien là !

L’appartement a été mis en vente, il a fallu déplacer le bordel le temps des photos. Et pour les visites, il faut le ranger… et remplir la cave… quitte à ce qu’elle déborde !

10 jours, c’est ce qui me sépare de ma vie de célibataire / parent solo la semaine et vie de famille les week end. On en profite pour voir une dernière fois ceux que l’on laisse derrière nous en Idf.

Avec tout ça il ne nous reste pas tellement de temps pour glandouiller, même si pour moi c’est vitale. Je remet à plus tard… en Janvier :-O

Au boulot l’information commence à circuler, dans mon service peu son au courant, je laisse le soin au chef de faire la communication… C’est normalement son point fort professionnellement mais en tant que manager… 😛
J’y viens beaucoup plus détendu, les journées passent plus vite qu’avant mais … la motivation est ailleurs (comme la vérité !).

Le petit est un peu malade mais il a cessé sa lutte pour dormir, ses réveils en pleure et autre truc pénible. On a passé une soirée père-fils mardi, c’était top ! Avant d’aller se coucher, pour se reposer un peu, il grimpait sur moi (qui était affalé par terre) pour se blottir un peu. Comment ne pas craquer ?!

Je commence à entrevoir mon avenir, le début d’année prochaine, il y a peut-être une piste en télétravail. Reste à voir les modalités (temps plein ou non, salaire, auto-entreprenariat, …) mais je ne suis pas pressé, je ne ferai pas la même erreur deux fois, je me laisserai le temps de me poser un peu pour repartir du bon pied.

La fatigue est omniprésente, j’attends le contre-coup qui devrait pointer son nez quand je serai seul dans l’appart (d’ici 20 jours…). Vu que je suis prévenu, je vais agir, ou pas 😉

Bref, je suis au début du sprint, il faudra que ça ralentisse tôt ou tard, mais je ne m’en plains pas, on l’a choisit et c’est pour être mieux horizon… plus tard 😀

Final countdown

60, c’est exactement le nombre de jour qu’il me reste à travail pour cette société. Je n’ai qu’une hâte : qu’il passe, et vite !

J’espère bien gratter l’un ou l’autre jour histoire de réduire ma peine parce que je sens déjà que celle-ci sera longue…

Je ne l’ai pas encore annoncé à tous mes collègues, je le fait au compte goute, en fonction des affinités. On doit normalement faire un point service (avec soirée), j’y suis convié, mais le coeur n’y est plus. Pour moi la page est tournée et il s’agit maintenant d’abréger les souffrances.

La semaine dernière, semaine de l’annonce, une vilain rhume m’a vidé de toute mon énergie. Je ne m’en suis toujours pas remis, d’autant que junior s’y est mis également ainsi que la jeune maman… J’adorerai en finir et dormir 72h de suite !

J-60 donc…

Jour de fête !

1 an… 366 jours… 75cm et bientôt 10 kg. Si on ajoute 4 dents, bientôt plus et une petite fièvre, je suis un papa comblé avec cette petite tête blonde souriante et tellement attachante !

Il est arrivé dans nos vies comme un rayon de soleil (ascendant tornade…). J’aurai du mal à lister tout ce qui a changé depuis sa venue, il serait presque plus simple de lister ce qui n’a pas changé 😉

2649-m840-bougie-1-an-garcon

Pour la blague, et après de nombreux calcul… c’est ce matin que j’ai posé ma dem… #Soulagement !

Le mauvais négociateur

S’il est bien une chose que je déteste, c’est le marchandage… J’aime bien les choses claires, net et gravées dans le marbre (mon côté germanique dirons-nous). Aussi je suis entrain de vivre une période de ma vie particulièrement pénible qui consiste à négocier mon départ pour suivre ma « conjointe ».

Dans mon entreprise, ils sont rodés dans l’exercice vu le turn-over… Sans vouloir négocier de château en Espagne, j’aurai au moins apprécié une séparation à l’amiable, surtout qu’ils souhaitaient me garder, il paraît ! J’aurai fait l’effort de rester quelques mois de plus pour faciliter la transition, leur transition.

Mais il n’en sera rien, l’histoire va se terminer avec ma dém. Je ne suis ni triste ni déçu parce qu’à vrai dire je m’y attendais…

Le pathétique dans l’histoire c’est que l’on me demande malgré tout de rester un peu plus, et ce n’est pas un Troll 😉

Cette partie est de l’histoire est terminée, je ne finirai pas l’année Francilien. Prochaine étape, le logement !

ps : malgré tout, je suis content, a défaut de savoir exactement où je vais, je sais comment cette aventure-ci se termine #no-regret !

pps : je vais avoir un peu plus de temps pour moi en début d’année prochaine (ou pas… il parait que je suis papa et qu’il ne sera pas indépendant à 15mois…) #geekIsBack #ouPas

ppps :

Un air de rentrée des classes…

Je ne suis parti qu’en WE 5 jours et demain c’est déjà la fin de ces mini-vacances. En temps normal, je n’ai pas envie d’y retourner… Et demain encore moins, surtout qu’il va falloir annoncer mon souhait de Grand-Est !

Mon cartable sac est prêt, mes souliers cirés et les habits repassés. Le petit déjeuner n’attend que moi pour cette journée qui s’annonce dure en émotion ! Et ce n’est que le début du bordel qui s’annonce 😉

#PasEnvie #JeL’aiVouluJeL’aiEu

La réponse …

La scène : tous les trois dans la voiture garée à l’ombre en attendant que le petit terminé sa sieste.

Le téléphone sonne, elle sort rapidement pour ne pas réveiller le petit et pour être dans sa bulle, il s’agit de coup de fils qu’elle attendant depuis le début de la semaine.

On a eu l’occasion d’écrire tous les scénarios depuis ce début de semaine, allant du positif au négatif…

Et c’est dans un oui dit avec joie que je comprends qu’on va prendre le chemin de l’est avant la fin de l’année !

Tout se mélange, soulagement, joie et stress aussi ! Elle a fait sa part du travail, à moi de faire la mienne et de trouver ou de faire déplacer mon travail en Alsace !

Il va y avoir le déménagement et toute la logistique à mettre en place. On commencera séparé par 500km pour continuer chez les beaux parents, mais on espère finir dans un petit nid douillé.

La question n’est désormais plus quand, mais comment 😀

Je suis joie, je vais savourer ce we que l’on a un peu prolongé, cette nouvelle est un peu mon cadeau d’anniversaire et celui de notre petit un peu en avance, pour noël, je l’espère, ça sera notre nouveau nid le cadeau 🎊🍾🎉👌💪😜 et … 😱