Home alone !

Non je n’ai pas raté l’avion ni le train et je me retrouve à nouveau seul dans cet appart’ trop grand. Pas de cri, de pleure et depuis peu des « papapapapapa » pour meubler le silence (heureusement la vieille du dessous met sa télévision à fond jusqu’à pas d’heure !).

Je viens de faire la moitié de cette transition parisienne, et je n’ai qu’une hâte, qu’elle se termine !!! J’ai déjà tiré un trait sur cette ville, sur cette vie et je n’ai jamais été patient 😉

C’est à la fois plus dur et plus simple que ce que j’avais imaginé. Plus dur parce que la vente de l’appartement est une VRAIE plaie. Il faut tout ranger tout le temps, tout doit être propre et prêt à la visite. Ce n’est pas hyper compatible avec la présent d’un petit feu follet plein de vie qui ne demande qu’à toucher, bouger, déplacer encore et encore tout ce qui est a porté de bras.

Plus simple parce que c’est un réel plaisir -pour moi- d’être avec lui, de m’occuper de lui et de partager un maximum de moment avec lui. Il n’y avait pas le choix en même temps 😉 Le repos et la glandouille sont devenus une option en début de soirée.

Cette semaine passera sans doute vite, il n’y a que 3 jours et j’ai quelques séries à « binge watcher » !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s