2020, déjà !

Le grand huit continue, j’ai parfois l’impression de m’y faire et puis… finalement… non ! Le plus dur c’est en fait le manque de sommeil qui se transforme en manque de temps à moi et pour moi lorsque j’essai tant bien que mal de remédier au manque de sommeil. D’autant que ce n’est pas quelque chose que je peux gérer. Quand un petit est malade et qu’il me réveille la nuit… difficile d’empêcher cela !

En tout état de cause, je n’ai pas vu passer 2019, ni même ce mois de Janvier (et bientôt février). J’ai passé de très très bons moments, mais aussi des moments très durs, très sombres, très tristes… En alternance rapide bien souvent !

A. grandit rapidement, il court vers ses 5ans déjà… T. lui aussi grandit vite, 2ans en mai ! Ce dernier est encore branché en courant alternatif avec bien trop souvent des réveils à 5h30 – 6h… Je ne m’y suis toujours pas fait, et je ne pense pas m’y faire un jour !

C’est difficile pour moi d’être de bonne humeur quand je suis HS, j’ai encore du mal à apprécier les WE parce que je suis fatigué rien que d’y penser et en même temps… J’ai envie de profiter de mes petits gars. D’un grand curieux de la vie qui veut jouer avec son papa et d’un petit bonhomme qui la vie debout, une forme d’autonomie, ses premiers mots.

Difficile de gérer ces deux sentiments qui alternent et me font passer de « content » à « grognon » pour ne pas dire gentil à méchant…

Le temps passe et je n’ai pas vraiment le sentiment de voir que cela s’arrange, pour l’instant je tiens encore mais j’en arrive à me demander combien de temps encore ?! N’en verrai-je donc jamais le bout ?!

— Edit —

Par moment T. dort jusqu’à 6h30 voir 7h passé… et mon humeur ces jours là est plutôt bonne… Un rayon de soleil avant le printemps ? Ou est-ce de faux espoirs…

Être détaché…

Moi et mon boulot actuel c’est une histoire d’amour, ou pas… En ce moment c’est un peu le bordel (pour ne pas changer), mais c’est un peu pire que d’habitude. Je pourrais en écrire des lignes et des lignes, mais rien qu’à l’imaginer, ça me fatigue…

Pour faire simple, cela fait de long mois que je rêve de m’en aller, pour partir vers l’Est, mais pas seulement…

En début de semaine mon chef a posé sa démission, ce n’était pas une surprise pour moi, il m’en avait fait part avant son départ en vacances. La logique voudrait que je prenne sa place. Ce qui ne m’arrange pas spécialement vu mes rêves d’ailleurs qui sont -je l’espère- plus proche que jamais.

Mais la logique est une chose et le raisonnement la où je travaille en est une autre… Le poste ne me sera pas proposé même si au final je reprendrai une partie du travail.

Au final ça m’arrange bien, pas besoin de décliner ou de faire faux bon sachant que mon temps ici, je le souhaite bref. Mais il n’empêche que j’ai un goût amère en bouche qui montre que je ne suis pas si détaché que ça…

Vivement la FIN

dead-end

Vis ma vie de série télé, saison après saison

La vie me fait à nouveau un petit clin d’œil sous forme de souvenir. Il y a un an j’étais déjà dans une situation d’attente…  Un compte à rebours était lancé avant l’arrivée d’Alexandre. Je ne pouvais rien faire d’autre qu’attendre et imaginer ce qui pouvait bien m’arriver, nous arriver à tous les trois !

Et un an plus tard, rien n’a vraiment changé, je suis toujours dans l’attente, à imaginer de quoi demain sera fait… Un peu à l’image d’une série télé, année après année le même déroulement avec un début d’année un peu poussif quoique rempli de petits événements et une fin de saison où la pression monter, doucement mais sûrement. Avec à la clé un dernière épisode de malade !!!

C’est en tout cas le scénario que j’ai retenu pour cette saison, mais je souhaite aussi un peu plus de calme pour la saison suivante… Même si j’en doute…

Alors voilà… Je me retrouve une fois de plus à attendre le dénouement sans pouvoir rien faire, à espérer que ma chère et tendre décroche un travail et passe les entretiens avec succès ! Comme l’an dernier… Ou c’est elle qui a fait presque tout le boulot !

En résumé, le héro de cette série… C’est bien elle, pendant que moi… Quand l’hiver approche… J’attend !

Il n’y a pas que dans les séries fantasy de type GoT que les femmes prennent le pouvoir 😜

Libéré… délivré…

Mes voisins du dessus déménage dans 10 jours : #JOIE

Ils font une dernière fête ce WE… #FontChierJusqu’auBout

J’ose espérer qu’ils se souviendront qu’un petit tente de dormir sous eux alors qu’ils ne savent pas se comporter correctement dans un immeuble (ancien… et mal insonorisé).

J’ose espérer tomber sur des voisins moins con à l’avenir. Mais ça… seul l’avenir nous le dira 😉