Que le temps passe vite…

Que le temps passe vite :

  • Voila 10 mois qu’il est né.
  • 5 mois qu’il se retourne tout seul.
  • 2 mois qu’il rampe
  • 1 mois qu’il se met assis tout seul et qu’il tente le 4 pattes
  • 15 jours qu’il se lève (et qu’il râle passé 10 minutes debout pour qu’on le déplace)
  • 5 jour qu’il arrive à s’assoir seul après s’être levé
  • 1 jour qu’il se déplace (un peu) en étant debout

Les prochaines étapes seront de marcher accroché aux parents, puis, tout seul.

Que le temps passe vite… A peine une nouvelle découverte effectuée et maîtrisée qu’il est déjà en route vers la prochaine évolution !

IMG_2711

Publicités

Stress test…

Depuis aussi longtemps que je m’en souvienne, le soir avant de manger, c’est un moment devenu assez pénible avec junior. Dès qu’il voit un biberon, un pot de purée ou tout autre chose qu’il pourrait se mettre sous la dent, la cirque commence.

Il hurle, pleure, s’énerve et plus encore. Ce qui en plus de générer un certain stress chez les parents, nous fait perdre pas mal de temps pour essayer de le maitriser et de le préparer (installation dans la chaise haute, mettre un bavoir, …).

Si on a le malheur de prendre trop de temps ou trop l’énerver, le reste de repas est sport. Il veut tout et tout de suite quitte à s’étouffer et à en mettre partout. Sans parler d’après, s’il est vraiment énervé, il régurgite, c’est très rare, mais c’est une espèce de « finish him / here »…

Je ne sais pas si ma patience à atteint ses limites ou s’il devient de pire en pire, mais je commence à redouter ces moments… Même si en relativisant, cela ne dure que 5-10 min, j’en ressors usé et essoré. La maman un peu moins… A-t-elle plus l’habitude ? met-elle plus de distance ? Ou alors fait-elle semblant d’être détachée ? Bonne question…

Heureusement que, passé ce stade, lorsqu’il digère, il redevient un petit ange affectueux et calme…

Il me semble en avoir déjà parlé, mais ce sujet est plus jamais jamais d’actualité pour ses bientôt 10 mois. Vivement que l’on puisse communiquer afin de lui expliquer certaines choses… Il est plus que jamais dans sa période « je râle et je pleure si je n’ai pas ce que je veux ». Je me demande comment tenir ces prochaines semaines lorsque l’on sera avec lui H24… Un vrai stress test en live !

 

Le jour où il a quitté notre chambre

Oui, moi aussi ça me surprend que mon petit bonhomme ait eut le droit de dormir dans la chambre parentale, notre chambre ! J’avais toujours clamé la séparation de type « ceci est mon espace vitale » et « ceci est ton espace vitale » (désolé pour la référence, pourtant je n’ai pas vu le film !).

Et puis il est né… on l’a ramené à la maison et la question ne s’est même pas posé tellement c’était évident qu’il allait dormir dans notre chambre. Je pourrais lister tout un tas d’excuse comme c’est pour le surveiller, l’entendre, l’écouter et réagir rapidement quand il se réveillait pour les biberons. Mais en fait on en avait juste besoin !

C’est ainsi que mes principes ont été remisés au placard une première fois…

Et puis il a grandit, il commençait à faire un sacré bruit en dormant (pet, grognement, mouvement, …), et, un beau matin, alors qu’il commençait doucement à faire ses nuits, contrairement à nous… J’ai osé poser la question à la maman : « On le fait dormir dans sa chambre ? »

J’étais persuadé qu’elle dirait non, que l’on devrait -pourrait ?- le garder encore un peu (ce que je pensais moi en fait !) mais elle était d’accord.

J’ai commandé un babyphone (philips avent dont je suis particulièrement content parce qu’on peut le brancher sur secteur et qu’il ne fait pas de bruit tout le temps ni tout de suite) et dans la foulée, pour ses 2 mois et 1 jour, il a dormi dans sa chambre, et depuis, il fait à peu prêt ses nuits 😀

C’était le moment pour nous, le moment pour lui.

Brève de landau (5)

En tant que parents un peu flippé par la MSN (rien à voir avec l’horreur microsoft, c’est bien plus sérieux ici), on avait entendu parler des détecteurs de respiration. Et comme le petit ne dormait plus chez nous depuis ses deux mois mais dans sa chambre nous avons acheté un appareil puis un autre, il dort aussi chez sa nourrice ! (J’ai dit un peu flippé ? seulement un peu ? 😉 ).

Jusque là ce fabuleux objet nous permettait de bien dormir, l’alarme nous préviendrait au cas où… pas besoin de vérifier la respiration.

Il y a bien quelques désagréments dans l’appareil que nous avons acheté:

  • Il fait un gros *bip* toutes les 30 secondes quand les batteries sont proches de rendre l’âme. Ce qui est dommageable à 3h53 du matin et que ça réveil le pauvre bébé qui n’avait rien demandé !
  • Il fait une jolie lumière bleu à chaque détection de respiration, on est obligé de le couvrir un peu parce que dans une chambre, la nuit, on a vite fait de se croire en discothèque avec les strobo à fond ! Ça réveille aussi un petit à 5h15 du matin quand le cache tombe…

Rien de vraiment méchant par rapport au confort que cela apporte aux parents dans leur sommeil.

Mais ça, s’était avant qu’il bouge dans son lit et qu’il décide de jeter un jouet par dessus bord, qu’il se colle à une barrière et que le détecteur ne détecte plus rien…

La sonnerie de cet appareil -surtout en pleine nuit- est un réveil ULTRA EFFICACE où l’on passe de sommeil/coma à la course folle vers la chambre du petit en une fraction de seconde. D’ailleurs je dois dire que sur le moment je n’ai pas pensé à regarder l’heure, mais juste que notre petite terreur allait bien, ce qui fort heureusement était le cas, un peu surpris de voir ses parents accourir aussi vite !

Il est temps que l’on se décide à remiser cet objet au placard… il nous a fait le coup 2x déjà !