Vis ma vie de série télé, saison après saison

La vie me fait à nouveau un petit clin d’œil sous forme de souvenir. Il y a un an j’étais déjà dans une situation d’attente…  Un compte à rebours était lancé avant l’arrivée d’Alexandre. Je ne pouvais rien faire d’autre qu’attendre et imaginer ce qui pouvait bien m’arriver, nous arriver à tous les trois !

Et un an plus tard, rien n’a vraiment changé, je suis toujours dans l’attente, à imaginer de quoi demain sera fait… Un peu à l’image d’une série télé, année après année le même déroulement avec un début d’année un peu poussif quoique rempli de petits événements et une fin de saison où la pression monter, doucement mais sûrement. Avec à la clé un dernière épisode de malade !!!

C’est en tout cas le scénario que j’ai retenu pour cette saison, mais je souhaite aussi un peu plus de calme pour la saison suivante… Même si j’en doute…

Alors voilà… Je me retrouve une fois de plus à attendre le dénouement sans pouvoir rien faire, à espérer que ma chère et tendre décroche un travail et passe les entretiens avec succès ! Comme l’an dernier… Ou c’est elle qui a fait presque tout le boulot !

En résumé, le héro de cette série… C’est bien elle, pendant que moi… Quand l’hiver approche… J’attend !

Il n’y a pas que dans les séries fantasy de type GoT que les femmes prennent le pouvoir 😜

Publicités

Une excuse de plus…

Déjà que le manque de temps est une excuse chronique à mon faible temps de jeu (voir derrière un écran tout court), voila que la météo s’y met également !

Hors de question de chauffer un peu plus l’appartement en faisant turbiner le PC ou la console… (Voila que revienne mes rêves de maison… de sous-sol frais et aménagé pour mes loisirs vidéo-ludique 😉 )

Le hic dans tout cela, c’est que peu à peu je deviens casual gamer, sur mon téléphone… Et dire que j’étais totalement contre il y a pas si longtemps :-/

météo
source : Météo France

Refaire le monde

Au détour d’une soirée dans un pub avec un ex-francilien, à discuter de tout et de rien, à refaire le monde à grand renfort de lever de coude. L’envie de ne pas vieillir en commentant avec envie la génération Pokémon et en refusant de voir notre descendance grandir trop vite… Je me suis rendu compte qu’une page était entrain de se tourner pour moi avec ma quête « retour en province ».

Un brin de nostalgie, beaucoup de souvenir et une folle envie d’en finir de cette période d’entre deux… Voilà comme se termine la soirée dont je souhaite me souvenir avec plaisir et non avec mélancolie 🤔

La patience n’a jamais et ne sera jamais mon fort, j’ai des envie d’après, de savoir comment les choses vont se dérouler et où est-ce que cela va finir !

La grande roue du temps est entrain de tourner, il n’est pas question de vouloir la ralentir sous peine de se faire broyer. J’ai beau me dire que je n’y suis pas encore, mais dans ma tête, le présent c’est déjà passé…

Ps : l’application étant un peu merdique… Après quelques bières, cet article fera parti de ceux écrit hors 13:37… 😉

Dire que c’est important la santé…

Je vais enfin mieux, je suis loin d’être totalement guéris, mais je vais mieux !

D’ailleurs il était temps, cela fait plus de 6 mois que je suis handicapé par une hernie discale (qui pince mon nerf sciatique) et j’en suis arrivé à me faire en raison en me disant que j’allais galérer pour le restant de mes jours… J’aimerai dire que j’exagère mais c’est vraiment galère d’avoir des problèmes de dos.

C’est difficile d’être couché correctement dans son lit pour dormir sans avoir mal, et, de se tortiller difficilement parce qu’il faut bouger de temps en temps. C’est galère tout au long de la journée pour des gestes qui sont pourtant simple :

  • se lever
  • se laver
  • s’habiller et mettre les chaussures
  • marcher
  • être assis (boulot, maison, …)
  • dans les transports en commun (le pire étant debout pendant les grèves…)
  • faire les courses
  • s’occuper du petit (le porter, le changer, le coucher, …)
  • … si je résume, tout est à peu près une épreuve et peut potentiellement faire mal !

Et je ne parle pas de bricolage, sport voir porter des bagages qui sont une véritable épreuve !

Même si je ne suis pas encore à 100% (le serai-je à nouveau un jour ?), je savoure pleinement le fait d’aller mieux. Ça évolue doucement, un peu en dents de scies et si j’ai mis longtemps à me rendre compte que cela évoluait dans le bon sens. J’en suis sûr puisque depuis 2 semaines je n’ai pas eu besoin de prendre d’anti-douleur, c’est une petite victoire, mais c’est une victoire malgré tout 😉

La ceinture lombaire n’est plus nécessaire dans les transports en commun, je peux à nouveau porter mon petit bonhomme assez facilement et je recommence à marche quasi-normalement.

Je ne pensais pas avoir de problèmes de dos ci-tôt dans ma vie, même si je m’en doutais vu les antécédents familiaux qu’ils arriveraient tôt ou tard… D’ailleurs avec la phlébite qu’à eu ma mère il y a presque 20 ans et l’embolie pulmonaire que vient de faire mon frère la semaine dernière, il va falloir cette fois-ci que je surveille sérieusement ma circulation sanguine sous peine de mauvaise surprise de ce côté-ci également : #Joie :-/

Pour finir sur une note positive, ma santé s’améliore et il va falloir que je surveille ça de près en cessant le je-m’en-foutisme !

Le calme avant la tempête…

Les recherches d’emploi avance du côté de chez nous, la jeune maman a déjà passé un entretien visiblement avec succès puisqu’elle est « qualifiée » pour le second round, et, elle en a une autre piste avec un entretien téléphonique de prévu lundi.

Certes ce ne sont que des CDD, mais on a décidé d’un commun accord que ça serait déjà un bon élément déclencheur. La géographie n’est pas top pour la première piste, mais mieux pour la seconde, reste avoir voir le poste et… l’intérêt en face.

De mon coté c’est le calme plat. Je n’attend plus grand chose du boulot et je me projette déjà dans l’après (mais c’est trop tôt !!!). Comment on va gérer avec le petit ? Je le garde le temps de mon préavis ? et mes horaires avec la nounou ? Comment va gérer la maman pour ces quelques mois de transitions ? Où va-t-on habiter ? Appartement ou maison ? Quelle sera mon boulot ? Freelance ou non ? Si oui, est-ce que le débit internet sera de la partie (#ReveDeFibre) ? Et j’en passe et des meilleurs… je n’ose pas encore trop y répondre, je préfère voir un peu venir…

Et puis j’ai d’autres occupations avec le petit fauve qui persiste dans l’affirmation de soit… Pauvre de lui qui à l’air sérieux à pleurer… Pauvre de nous à hésiter entre rester ferme et le cajoler…

Mais une chose est sûr, ces toutes prochaines semaines seront paisibles par rapport à la fin d’année… Enfin… je l’espère 😉

IMG_1802.JPG

L’affirmation de soit

Il y a peu, je décrivais la « patience » dont pouvait faire preuve ma progéniture en ce qui concernait le repas du soir. Quelques semaines plus tard, des vacances, des week end et j’en passe… Il s’est calmé à ce sujet. Le moment du repas du soir est un peu plus calme et il mange toujours autant (et de plus en plus diversifié, surtout au niveau des pots… moins de la purée faite maison !).

Il a par contre de nouvelles occasions de s’affirmer… Plus question de l’assoir dans la poussette, de le mettre dans son parc ou même de le coucher, il hurle encore et encore… Nous faisant comprendre -si le doute était encore permis- qu’il n’aime pas ça !

Les vacances avec nous mais surtout les vacances chez les grands parents sont sans doute à l’origine du problème. Il y avait toujours quelqu’un pour le surveiller lorsqu’il fait du  quatre pattes ou autres explorations. Et des bras serviables étaient disponible pour le porter lorsqu’il tombait de fatigue… Que pouvait-il demander de plus ? A sa place, gageons que je devais être le même plus jeune… Mais en attendant, c’est nous parents qui payons l’addition en l’entendant (et en le laissant…) pleurer de très longues minutes à l’heure du coucher en espérant que cela lui passe vite !

Un air de vacances…

Il qu’il a fait moche toute la semaine (j’exagère à peine, mais on ne peut pas dire qu’il a fait beau !), ce week end de trois jour s’annonce ensoleillé !

La météo sera au beau fix 😎, la miss a passé un entretien ce matin en vue de revenir en Alsace dans un proche avenir (réponse dans 10-15 jours) et je suis gentille ment assis dans un tgv 🚄 (en première classe – merci les prem’s à 20€ pour le lancement de la nouvelle ligne) en route vers l’Alsace… En route vers mon fils, 4 dodos que nous sommes séparés 😱

Ps : finalement avec un mobile c’est fun & facile d’ajouter des emoji 👌🤘👍😉

Pps : à peine publier et je déroge déjà à ma règle 13:37 😅